Présentation

news Le Jury de sélection des projets pour la résidence 2017 a rendu son verdict.

Les projets sélectionnés sont:

_ The Lovely Land de Britt Raes (bénificie de la bourse de la SACD Belgique)

_ L’écho de l’Ombre de Valentine Delqueux

Le jury été composé de Rémi Vandenitte (réalisateur), Dominique Seutin (festival Anima), Christophe Beaujean (Scénariste), Jean-Luc Gossens représenté par Célyne Van Corven (SACD Belgique), Constantin Beine (l’Enclume), Paul Jadoul (l’Enclume). Nous tenons à remercier l’ensemble des candidats pour la grande qualité des projets reçus.


 


  • Jean Jean Arnoux et Gwendoline Gamboa
  • Petcha Kutcha avec les membres du Coworking
  • Lia Bertels - Florence Henrard- Anne et Célyne et Annabelle (SACD) - Mélanie Tourneur
  • Gwendoline Gamboa - Christophe Beaujean et Jean Jean Arnoux

 

objetcifs

parenthèse01La Résidence s’adresse aux réalisateurs qui ont déjà un concept de film et qui veulent le développer dans un cadre de travail stimulant.Le premier objectif de la Résidence est d’aboutir à la constitution d’un dossier de demande d’aide à la production ou tout du moins d’un dossier suffisamment consistant pour être présenté à un ou plusieurs producteurs. La durée de la Résidence est établie à deux mois.

En tant que réalisateurs, scénaristes, créateurs graphiques et gestionnaires de studio, nous souhaitons permettre aux réalisateurs de mettre l’accent sur tous les aspects de la préproduction qui font qu’un projet peut gagner en ambition et en crédibilité auprès des professionnels du métier :

– Artistique / Créatif :

      • Qualité du développement graphique,
      • technique,
      • scénaristique.

– Production :

    • Faisabilité du projet
    • Connaissance des réalités de la production belgo-européennes.

Pourquoi l’Atelier de l’Enclume organise ces Résidences ?

 

Il n’existe pas en Belgique de bourse d’aide à l’écriture pour les courts-métrages d’animation. C’est pour répondre à ce besoin et afin d’encadrer et soutenir les jeunes réalisateurs dans leurs premiers projets de film d’auteur que la Résidence a été créée.

Les Résidences créent une réelle émulation artistique au sein du studio, très importante pour ses fondateurs. Elles provoquent des discussions animées, des échanges de points de vue – tant sur le fond que sur la forme – qui sont stimulants dans le travail et les recherches personnelles de chacun. Les Résidences permettent également d’associer le studio à des projets artistiques auxquels il croit.
parenthèse

En côtoyant les locaux et les acteurs du studio professionnel qu’est également l’Enclume, le résident reste connecté aux réalités du monde professionnel de l’animation et à ses acteurs (techniciens spécialisés, animateurs, producteurs etc.)

[]

  • Jean Jean Arnoux, Gwendoline Gamboa et Christophe Beaujean
  • Lia Bertels - Florence Henrard- Anne et Célyne et Annabelle (SACD) - Mélanie Tourneur
  • Lia Bertels
  • Gwendoline Gamboa

deroulement

parenthèse01Le comité de lecture choisit le projet qu’il souhaite soutenir en fonction de son originalité graphique et scénaristique, de son potentiel filmique. Un parrain est choisi au sein des réalisateurs du studio afin de faciliter le suivi avec le résident. Ils définissent ensemble les objectifs de la Résidence.

Ces objectifs sont basés sur les ambitions artistiques et techniques du candidat, définies à partir de son dossier de candidature (scénario, story-board, animatique, recherches graphiques, tests techniques,…).

Un planning de pré-production est mis en place. En fonction des besoins du résident, l’Enclume peut l’aider dans la phase d’écriture (scénario, découpage), lors de ses premiers tests techniques et dans la réalisation du dossier de production, pour sa rédaction, dans la mise en place du processus de production et la prévision du planning de production. L’Enclume peut également conseiller le résident dans la recherche de financements.

L’Enclume met à disposition du résident le matériel professionnel dont il dispose et qui est nécessaire à la réalisation de sa pré-production (poste informatique, fournitures, plateau de tournage) conformément aux besoins établis lors de sa candidature ou après réévaluation.

En plus du soutien technique et matériel, les résidents et l’équipe de l’Atelier de l’Enclume se réunissent tous les quinze jours pour discuter de l’état d’avancement du projet.

La Résidence n’est pas rémunérée, il s’agit d’un accompagnement artistique et matériel. La seule contrepartie demandée parenthèseau résident est de mentionner le soutien du studio au générique du film ou du projet qui découle directement ou indirectement de son travail en Résidence.

Enregistrer

La résidence est organisée par l’Atelier de l’Enclume A.S.B.L.,

grâce au soutien financier de la Loterie Nationale, de la SACD Belgique, le Studio Walking the Dog

et à la participation de la Maison des Cultures et de la cohésion Sociale de Molenbeek, et de Enclume Animation SPRL.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les commentaires sont fermés